Témoignages

J’ai souhaité réserver cet espace pour les personnes que j’ai accompagné. Il n’y a pas mieux que leurs propres mots pour parler de la préparation mentale.

(Aucun nom ne sera donné, inutile de chercher 😉 )

Mme X, athlétisme

J’ai décidé de commencer la préparation mentale après de nombreuses déceptions lors de la quasi-totalité des championnats nationaux auxquels j’ai participé lorsque j’étais cadette puis junior. J’avais besoin de trouver les clés pour m’aider à contrôler le stress et la pression, qui m’envahissaient complètement… inconsciemment, j’étais paralysée ! Je ne savais pas avec certitude si la préparation mentale allait « fonctionner » pour moi, mais j’avais vraiment envie d’essayer.

 J’ai rencontré Pierre Guillet grâce à mon club, l’US Talence (athlétisme). J’ai pu suivre un programme à la fois complet mais aussi adapté à ce que je recherchais. Chaque séance était différente et m’apportait de nouvelles choses. Il y avait des exercices simples mais efficaces que je m’entraînais à réaliser au quotidien pour les apprivoiser (tels que la respiration pour n’en citer qu’un). Lorsque nous abordions certains points un peu plus « théoriques », c’était toujours par un exercice parlant, ou une situation vécue, un audio/une vidéo, voire un jeu. C’était génial car ça permettait ensuite de comprendre avec facilité le concept auquel Pierre voulait arriver.

Ce qui m’a le plus plu, c’est que rien n’était « dur ». Plus exactement, j’avais l’impression que mon problème, qui me paraissait insurmontable au début, pouvait en fait se résoudre presque naturellement avec la mise en application, plus ou moins régulière, des exercices que j’apprenais. Dans mon cas, je pense que le « déclic » a eu lieu lorsque nous avons travaillé sur les routines de pré-performance. C’était vraiment la pièce qui manquait à mon puzzle ! Mais c’est aussi le fait d’avoir construit et/ou renforcé les autres grands axes de la préparation mentale qui m’ont permis d’assimiler correctement l’ensemble, et surtout, de le mettre en pratique… avec succès !

Je suis très reconnaissante envers Pierre Guillet car il a été à l’écoute et a réussi à m’amener là où je souhaitais aller. J’ai une trace écrite de tout ce que j’ai appris avec lui et je peux m’en servir au quotidien, ou lorsqu’une situation dans ma pratique du sport de haut niveau le nécessite. Merci beaucoup Pierre !

Mr X, athlétisme

J’ai décidé de faire appel à Pierre dans le cadre de ma pratique de l’athlétisme. En effet, ayant des problèmes de gestion du stress en compétition, j’avais du mal à exprimer le plein potentiel de mes capacités que je parvenais pourtant à déployer totalement à l’entrainement.

Tout au long de notre collaboration, l’approche de Pierre n’était pas d’aller à l’encontre de mes appréhensions mais plutôt d’essayer de me permettre de vivre avec, en commençant par les connaitre, puis par les accepter. Les stratégies mises en place étaient en grande partie un travail d’introspection et de réflexivité. Essentiels pour cerner tous les tenants et aboutissants de mes ressentiments, dans le but de mettre en place des exercices me permettant d’agir en conséquence. Alors, l’enjeu pour moi était d’arriver à me recentrer sur mes sensations et uniquement ma forme mentale et physique, et ce dans des circonstances diverses. Pour cela, pratiquer la méditation m’a énormément aidé, car elle permet d’explorer des méthodes de concentrations que je ne connaissais pas jusqu’à présent. Cela demande de la rigueur au quotidien, mais les progrès sont rapides et le fait de ressentir des bienfaits après peu d’investissement est vraiment encourageant pour la suite. En parallèle de ces exercices de concentration, le travail de connaissance de soi que j’ai évoqué est également primordial. Il m’a permis en grande parti de comprendre pourquoi je pensais et pourquoi j’agissais ainsi. Dans mon cas, c’était grandement dû à mon égo, se manifestant par une importante exigence envers moi-même et une compétitivité très prononcée. Pierre m’a permis de comprendre que l’investissement et la passion qui m’animaient pouvant aller de pair avec la tolérance de l’échec et l’acceptation de l’échéance. Et c’est un tel consensus qui m’a permis de progresser, et ce dans beaucoup de domaines.

En effet, bien que la situation sanitaire ne m’ait pas permis d’expérimenter les bienfaits de notre collaboration en compétition, j’ai pu d’ors et déjà les constater à l’entrainement et je suis sûr qu’ils seront également là en situation où il y aura plus de pression. Au- delà du plan sportif, cela m’a également aidé à être plus détendu et à me recentrer sur mes objectifs ainsi que sur l’importance des choses, notamment dans mes études.

En bref, je dirais donc que Pierre m’a grandement aidé à prendre conscience de mes faiblesses, mais aussi et surtout de mes forces. Au quotidien, cela prend la forme d’un surplus de confiance et d’une capacité à relativiser les évènements en les prenants d’une nouvelle manière, qui est devenue la bonne à mes yeux.

Mme X, danse classique

Ce que j’ai appris avant tout grâce à ces séances de coaching, c’est de devenir consciente de ce que je fais et ce que je ressens. Je suis devenue bien plus sensible et attentive à ma pratique de la danse, à la manière dont je l’appréhende et je l’organise, les mécanismes qui s’opèrent en moi lorsque je m’entraîne ou lorsque je suis en audition, ainsi que de l’impact des événements, d’un regard, d’un imprévu sur mon mental. Les exercices et les clés donnés pour optimiser sa pratique et mieux l’organiser sont évidemment extrêmement enrichissants, mais ce pour quoi je suis véritablement reconnaissante, et ce qui a absolument changé ma vision sur la manière dont je danse, voire même sur ma vie quotidienne, c’est cette découverte de la pleine conscience. J’avais une grande et fâcheuse tendance à essayer d’étouffer mes émotions, à fuir mon stress et tous les éléments perturbateurs qui pouvaient survenir lors d’une audition (le regard des juges notamment). Je faisais tout pour ne pas y penser et assez paradoxalement, cela ne me permettait plus de me détacher de tout cela. Je me laissais emporter par mes angoisses et mon propre jugement. Inévitablement, cela impactait mes performances, surtout en audition, mais également en entraînement. Ce fut alors une sorte de révélation (le mot est fort, mais je l’ai véritablement vécu comme tel), lorsque ces séances m’ont permis de comprendre qu’il n’était pas néfaste, mais bien au contraire, d’être lucide sur ses émotions et ses peurs, qu’il était nécessaire de les accepter, les laisser-être. Aujourd’hui, je sais comment ne plus être submergée ou tétanisée, tout simplement en observant passer la vague avec détachement. Je parle de mes émotions, parce que c’était et cela reste encore mon plus grand problème, mais cette clairvoyance, cette conscience sur les choses m’a apportée également énormément pour l’organisation de ma pratique, pour reconnaître mes besoins, savoir réagir aux imprévus, pour être plus à l’écoute de moi-même et de mon corps. La découverte de la méditation m’a énormément aidée, mais l’approche plutôt maïeutique de ces séances a été aussi capitale dans ce processus. Le fait d’être poussée à écrire, à devoir porter une réflexion plus ou moins méthodique sur sa pratique, ses émotions, ses problèmes ou autres m’a obligée à réfléchir sur moi-même, et d’autre part, à devenir attentive à ce que je faisais, de voir clair, de m’éveiller, si j’ose dire. Durant ces séances, je n’ai jamais été face à un jugement. Je n’ai pas véritablement le souvenir d’avoir entendu un : ce que tu fais c’est bien ou pas bien,  tu devrais faire si ou ça, du moins pas de manière aussi directe. J’ai été poussée, par contre, à travers des questions très simples à m’interroger sur moi-même, à me découvrir. Bien entendu, ce processus est le travail d’une vie, mais grâce à tout cela je peux dire sincèrement aujourd’hui qu’une sorte de changement s’est opéré en moi, et que je suis, de manière générale, bien plus en harmonie avec moi-même que je ne l’étais avant ce coaching mental.

Mr X, Badminton

J’ai rencontré Pierre pendant ma première année de pôle pour faire un suivi en préparation mentale. Au début, j’étais un peu septique à l’idée de me faire suivre mentalement pour m’aider à me concentrer et à accepter la défaite. J’avais un réel problème avec une aide extérieure, je refusais toute aide dans ce domaine. J’ai finalement accepté de me prêter au jeu.

Pierre a finalement réussi à enlever ma crainte de la préparation mentale en me proposant des exercice simples et efficaces. Cela pouvait être à l’oral ou alors à l’écrit. Chaque exercice était différent, mais ce que j’ai bien aimé, c’est que ces exercices étaient tous personnalisés. Il répondait à mes attentes, ce qui m’a permis de lui donner toute ma confiance.

Les résultats n’étaient pas immédiats mais sont arrivés quelques mois après. J’ai ressenti une énorme différence pendant mes matchs. Les effets de ce suivi m’ont beaucoup apporté en tant que sportif mais aussi dans la vie de tous les jours en dehors du sport. J’arrivais mieux à écouter en cours et je me laisse moins distraire pendant mes matchs. Donc je remercie Pierre pour sa patience, son investissement et son écoute car il m’a beaucoup apporté.

Mr X, football

Grâce à la préparation mentale, j’ai réussi à accepter ma blessure. J’ai pu ensuite travailler ma routine d’avant-match pour être pleinement focus sur le match. De nombreuses actions au quotidien ont été mise en place pour être prêt à chaque entraînement et chaque match (méditation, programmation des objectifs). Cela a été une méthode très riche en informations.

Réservez un entretien dès aujourd’hui.

%d blogueurs aiment cette page :